20
Fév

Une épilation laser peut-elle provoquer un cancer de la peau ?

Pour dénouer le faux du vrai entre la relation entre l’épilation laser et le cancer de la peau, découvrez dans cet article quels sont les risques. C’est indispensable pour que vous puissiez entreprendre un traitement au laser sans arrière-pensée.

Les risques réels du laser pour la peau

En médecine, le risque zéro n’existe pas en médecine. Néanmoins, selon une publication scientifique récente, le risque de cancer lors de l’épilation laser est considéré comme théorique et infinitésimal. La lumière utilisée pour l’épilation laser définitive émet un rayonnement semblable à la plaque chauffante d’une cuisinière. C’est une lumière pure qui est concentrée sur une petite surface. Avec une exposition très courte, la lumière laser est trop peu énergétique pour pouvoir causer des dommages au niveau des protéines de l’ADN. Ainsi, elle n’expose pas à une mutation directe de ces derniers et donc ne cause pas de cancer de la peau. Il faudrait des milliers de séances d’épilation au même endroit et rapprochées dans le temps pour qu’une irritation puisse entraîner un risque – théorique – de cancer de la peau. L’épilation au laser du visage, dos, jambes ne présente aucun danger de cancer.

Quelques recommandations

Bien que le risque de cancer pour la peau se soit avéré nul, il existe toutefois des précautions à observer lors des séances d’épilation au laser. D’abord, vous devez éviter de procéder à une épilation au laser si vous venez de faire un traitement au bronzage ou si vous venez de faire une trop forte exposition au soleil. Ensuite, pensez à éviter les zones de votre peau où il  a des eczémas, des ganglions ou autres problèmes de peau. Enfin, pensez à faire une consultation préalable pour écarter toutes contre-indications.