15
Juil

L’épilation au laser est-elle dangereuse ?

La guerre contre les poils est parfois un véritable calvaire, surtout pour les femmes. Heureusement, il existe des techniques d’épilation définitive. L’épilation au laser est aujourd’hui la plus sollicitée, et surtout la plus efficace. Mais comprend-elle des risques ?

La douleur

Le premier risque auquel est confronté un patient lors d’une épilation au laser est la douleur. Comparée à l’épilation au rasoir ou à la crème dépilatoire, cette technique est bien plus douloureuse. Cela peut varier d’une simple sensation de brûlure à des inflammations locales. Mais la douleur est loin d’être insurmontable, surtout lorsque le praticien applique une crème anesthésiante en amont.

Les effets secondaires

Tout de suite après la séance, et même pendant quelques semaines, des rougeurs peuvent apparaître sur la zone traitée. Dans les cas les plus graves, il peut y avoir des brûlures marquées, un gonflement et même des cloques. Mais ces effets, même impressionnants, sont rarement permanents. Pour éviter ces désagréments, il est conseillé de faire un essai au laser sur la peau.

Les zones à éviter

Toutes les parties du corps ne peuvent pas subir un traitement au laser. Les zones où la peau est plus fine, comme le cou ou la poitrine, ne conviennent pas à cette technique. Dans le cas contraire, la peau peut brûler et laisser de graves cicatrices. Le visage et le duvet doivent aussi être épargnés.

Alors, l’épilation au laser est-elle dangereuse ?

Pour éviter tous les risques, il est recommandé de faire appel à un médecin certifié et non auprès d’une esthéticienne. Un professionnel pourra alors identifier votre type de peau et vous informer des risques et des contre-indications. Il pourra également procéder à des vérifications avant la séance pour s’assurer qu’aucun risque ne peut survenir.